Portrait

Elfrun Gabriel fait partie des plus célèbres interprètes du piano romantique. Bien qu'aujourd'hui, elle concentre son affection sur l'œuvre de Chopin, elle parvient également à captiver autant avec son interprétation transparente des impressions de Debussy et de Falla qu'avec Mozart, Schumann et Prokofiev. Ses premiers concerts ont déjà fait sensation.

L'empreinte artistique marquée par son milieu familial et la tradition musicale de la Bohème ont éveillé son amour du piano tôt. Son talent pianistique a été encouragé par d'excellents pédagogues tels que Karl-Heinz Kämmerling et Amadeus Webersinke ainsi que par des études menées par Pavel Serebriakov à Saint-Pétersbourg et par la légendaire pianiste Halina Czerny-Stefanska, sortie de l'école de Paderewski, à Cracovie.

Elfrun Gabriel était déjà une soliste demandée pendant ses études et après ses réussites à des concours internationaux, notamment avec les concerts de Tchaïkovski, Schumann, Chopin, Liszt et Chostakovitch. Elle a réussi son examen de piano avec mention « très bien ».

Ensuite, elle s'est consacrée pendant quelques années à des missions pédagogiques au Conservatoire de musique de Leipzig, jusqu'à ce que ses obligations croissantes de concerts la poussent à se concentrer sur son activité de soliste. Cependant, Elfrun Gabriel exerce toujours, en Allemagne et à l'étranger, ses fonctions de professeur engagé ainsi que de membre du jury à des concours internationaux de piano.

Elfrun Gabriel a donné des représentations avec des corps de résonance sous la direction de chefs d'orchestre comme Kurt Masur, Ken Ichiro Kobayashi, Herbert Kegel et Otmar Suitner. Elle a fait de nombreux concerts de musique de chambre dans tous les pays européens, en Russie et au Brésil. Les concerts qu'elle a effectués dans les métropoles de Vienne, Paris, Moscou, Madrid, Berlin, Lisbonne, Varsovie et Reykjavik ont marqué sa réputation internationale comme interprète compréhensive avec « beaucoup de timbres sublimes » et une « culture du toucher entraînante », comme les critiques soulignent toujours.

Dans le domaine de la musique de chambre, elle s'adonne tout particulièrement au quatuor avec piano, entre autres avec les musiciens du Quatuor Vogler et du Gewandhaus de Leipzig.

D'innombrables enregistrements de disques et CD, de radio et de télévision témoignent de son jeu « presque en apesanteur ... passionné ... porté par des sensations subtiles ... comme une interprétation rare ».